Géothermie + Lithium

Pour faire de l'eau géothermale un acteur puissant de la transition énergétique

Géothermie

Chaleur naturelle de la terre

​Le mot « géothermie » vient du grec gêo la terre, et thermos la chaleur, littéralement ‘la chaleur de la terre’, désigne par extension l’exploitation de l’énergie naturelle de la terre, pour la production de chaleur ou d’électricité.

 

La chaleur de la Terre provient principalement de la désintégration naturelle des éléments radioactifs composant le sous-sol, tels que l’uranium, le thorium, ou encore le plomb. Dans une moindre mesure, les quelques mètres situés à la surface stockent également la chaleur provenant du rayonnement du Soleil.

 

D’une manière générale, la géothermie désigne l’ensemble des techniques utilisées pour extraire les calories du sous-sol, que ce soit à faible ou grande profondeur, de l’ordre métrique ou kilométrique.

schéma_Géoli_1.5x.png

Les usages de la géothermie sont multiples : que ce soit pour  fournir de la chaleur à une installation unique ou une distribution en réseau, les possibilités sont multiples et dépendent de la ressource disponible.

Usages

Lithium

Métal alcalin indispensable pour la mobilité électrique

Sans titre - 5_edited.png
Sans titre - 5_edited.png
1/7

Un métal aux multiples qualités

Devenu aujourd'hui un métal essentiel pour de nombreux secteurs, le lithium connaît une forte hausse de demande d'approvisionnement. Il est présent en grande quantité (plus de 150mg/L) dans certaines eaux géothermales.

Un métal omniprésent

Élément central dans la fabrication des batteries li-ion, l’augmentation de la demande en lithium est grandement impulsée par le marché des véhicules électriques, et la démocratisation planétaire des smartphones et autres outils technologiques individuels.

1/6

Géothermie + Lithium

Qu'en est-il du lithium géothermal ?

Schéma lithium .png

La géothermie et...une mine de lithium?

L’appellation ‘mine’ réfère souvent à des techniques d’exploitations ayant des impacts environnementaux et sociaux négatifs (mines à ciel ouvert, galeries…) bien différentes de l’exploitation de lithium géothermal envisagée sur le territoire alsacien par Lithium de France.

En effet, le modèle de Lithium de France repose sur le couplage d’une centrale de géothermie à une unité d’extraction de lithium. La boucle géothermale fonctionne en circuit fermé et permet d’extraire les calories de l’eau géothermale à des profondeurs pour lesquelles les forages et la caractérisation du réservoir sont maitrisés. L’unité d’extraction de lithium a pour but de concentrer le lithium sous la forme d’une saumure enrichie, à partir de laquelle il sera possible d’obtenir les produits finaux, carbonates ou hydroxydes de lithium.

Si les projets d’infrastructures sont encore à l’étude, nous avons pour objectif d’aboutir à des installations de surface qui tiendront dans un hangar d’un ordre de grandeur de 4000m², bien éloigné des emprises des mines conventionnelles et construit avec une réelle volonté d’intégration paysagère.