Chaleur géothermale + lithium vert

Pour faire de l'eau géothermale un acteur puissant de la transition énergétique

Géothermie

Chaleur naturelle de la terre

​Le mot « géothermie » vient du grec gêo la terre, et thermos la chaleur, littéralement ‘la chaleur de la terre’, désigne par extension l’exploitation de l’énergie naturelle de la terre, pour la production de chaleur ou d’électricité.

 

La chaleur de la Terre provient  du manteau et de la croûte terrestre. Dans une moindre mesure, les quelques mètres situés à la surface stockent également la chaleur provenant du rayonnement du Soleil.

 

D’une manière générale, la géothermie désigne l’ensemble des techniques utilisées pour extraire les calories du sous-sol, que ce soit à faible ou grande profondeur, de quelques mètres à quelques kilomètres.

schéma_Géoli_1.5x.png

Les usages de la géothermie sont multiples : chaleur destinée à une installation unique ou une distribution en réseau, les possibilités sont nombreuses et dépendent de la ressource disponible.

Usages

Lithium

Métal alcalin indispensable à la mobilité électrique

Sans titre - 5_edited.png
1/7

Un métal omniprésent

Le lithium n’est pas un métal rare, on le trouve dans des roches magmatiques (pegmatites), dans certaines roches sédimentaires, ou dissous dans l’eau, en très faible concentration dans l’océan, et parfois avec des teneurs plus importantes dans des eaux souterraines telles que certaines saumures géothermales

Sans titre - 5_edited.png

Un métal stratégique

Élément central des batteries lithium-ion, on le retrouve dans les smartphones, les ordinateurs portables mais également dans les véhicules électriques (voitures, vélos etc). L’électrification de la mobilité et la demande croissante en voitures électriques font du lithium une matière première critique, telle que le définit l’Union Européenne.

1/6

Chaleur géothermale + lithium vert

Qu'en est-il du lithium géothermal ?

Schéma lithium .png

La géothermie et... une source de lithium?

L’appellation « mine » réfère souvent à des techniques d’exploitations ayant des impacts environnementaux et sociaux négatifs (mines à ciel ouvert, galeries…) bien différentes de l’exploitation de lithium géothermal envisagée sur le territoire alsacien par Lithium de France.

Le modèle de Lithium de France repose sur le couplage d’une centrale de géothermie à une unité d’extraction de lithium. L'eau géothermale est prélevée à des profondeurs pour lesquelles les forages et la caractérisation du réservoir sont maitrisés. Une fois en surface, les calories d’abord en sont extraites, via un échangeur de chaleur, puis le lithium dissous, via un filtre sélectif. L’eau géothermale est ensuite réinjectée dans sa formation géologique d’origine, formant ainsi une boucle fermée. Le lithium, ainsi extrait sera ensuite transformé en produit final, un sel de lithium à destination des fabricants de batteries.

Les projets d’infrastructures sont encore à l’étude,  et notre objectif est des installations de surface qui tiendront sur un terrain de football, bien éloigné des emprises des mines conventionnelles, et construit avec une réelle volonté d’intégration paysagère.